Sélectionner une page

LE MELON

BLOG CULINAIRE POUR LA PROMOTION DES CUISINIERS, DES PRODUCTEURS, DES PRODUITS ET DU TERROIR CALÉDONIEN !

En saison fraîche, il remplit les étals de nos marchés. Il se consomme aujourd’hui surtout comme un fruit, mais agrémente également des préparations salées. En dépit de son parfum sucré, le melon n’est pas un fruit, il s’agit bien d’un légume. Il appartient à la famille des cucurbitacées comme la courgette ou le potiron. Sa chair est savoureuse et parfumée. Il se déguste aussi bien nature que cuisinée. Il présente de nombreux atouts pour la santé, très riche en eau et peu calorique, une excellente source de vitamines et de minéraux (B9, vitamine A carotène, oligo-éléments, potassium et fibres). Il est peu énergétique (30 kcal ou 125 KJ pour 100g).

COMMENT POUSSE-T-IL ?
Il est cultivé sous abri ou en plein champ (semis de graine). Après pollinisation, Il s’épanouit grâce à la chaleur du soleil et se gorge de sucre. Il pousse sur une liane rampante le long du sol, à vrilles et à grandes feuilles de couleur bleu-vert. La récolte se fait à la main tôt le matin aux heures les plus fraiches de la journée pour ne pas l’endommager. Il peut être récolté vert ou mâture. Il est rapidement acheminé sur les étals dans des délais très courts. Les professionnels de la filière ont développé un véritable savoir-faire et apportent une attention quotidienne pour offrir le meilleur du produit.

UN PEU D’HISTOIRE :
Il est originaire d’Afrique tropicale ou subtropicale, il est connu depuis l’antiquité, il a été introduit en métropole au XVème siècle.

QUELQUES CHIFFRES : à venir
Production en tonnes
Zone de culture

PLEINE SAISON : 
Juillet/Août/Septembre
Novembre/Décembre

LES VARIETES :
Nom scientifique : Cucumis melo
Charentais brodé
Charentais cavaillon blanc
Charentais cavaillon jaune
Charentais lisse
Galia
Melon verruqueux
Vert olive
Jaune Canari
Ogen

COMMENT LE CHOISIR ET LE CONSERVER ?
Soupesez votre melon, il doit être lourd avec une peau sans tache. Son écorce est souple. Il doit être odorant, parfumé mais pas trop. Le pédoncule se décolle quand le melon est à maturité. La présence d’une craquelure à la base du pédoncule (au niveau de la queue) est un signe d’une maturité optimale. Il doit être ferme ou légèrement souple selon que vous préférez plus ou moins mûr. En fonction de son degré de maturité, il se conserve au frais dans le bas à légumes. Ne le laissez pas plus de 6 jours. Emballez-le dans une boîte hermétique pour éviter que son odeur ne se propage sur les autres aliments. Conservez-le entre 8 et 12° C.

COMMENT LE CUISINER ?
Il se déguste nature et cru le plus souvent. Vous pouvez le mettre dans des salades. Il peut être cuit à la poêle (2 à 4 minutes en tranches épaisses), à la casserole (réduisez le 15 minutes à feu doux) et pour une confiture, comptez 45 minutes de cuisson. Il doit être servi frais. Il constitue un hors-d’œuvre ou un fruit de dessert. On peut l’assaisonner avec du sel et du poivre. On peut le servir avec des tranches de jambon cru (Parme, Serrano, Aoste …)

© Crédits Photos – Les Toqués du Caillou.

 

 

Arrow
Arrow
Slider

Pin It on Pinterest

Partager

Partager cet article avec vos amis